SandyÀ Montréal, Sandy n’a pas fait de dégâts mais je me suis retrouvée à faire du vélo deux jours avant qu’elle (ou que ses restes) arrive en ville, et je peux dire que ça m’a décoiffée !